Qu’est-ce que la pression artérielle?

La pression artérielle est essentielle pour l’approvisionnement en oxygène et nutriments des organes du corps.

Dans le corps humain, le sang est présent dans les vaisseaux sanguins, notamment dans les artères et les veines. Le sang circulant au sein des vaisseaux sanguins exerce constamment une pression sur les parois des vaisseaux. La pression est déterminée par la capacité de pompe du cœur et par l’élasticité des vaisseaux sanguins.

En général, le cœur se contracte et se relâche en moyenne 60 - 80 fois par minute. Lors de ces mouvements, il pompe le sang sous pression dans les artères pour approvisionner les organes en oxygène et en nutriments. Les vaisseaux sanguins se ramifient de plus en plus jusqu’à former les capillaires. Cette « tuyauterie » possède une résistance plus ou moins grande à la circulation du sang, si elle est soumise à une pression suffisante.

La pression est maximale au moment du battement cardiaque, c’est-à-dire lorsque le cœur se contracte. Cette pression est connue sous le nom de pression artérielle systolique. La phase de contraction du cœur, au cours de laquelle la pression artérielle augmente, est appelée systole. La pression artérielle est minimale entre deux battements cardiaques, c’est-à-dire lorsque le muscle cardiaque se relâche. A ce moment, la pression artérielle est appelée pression artérielle diastolique. La phase au cours de laquelle le cœur se relâche et la pression artérielle diminue est connue sous le nom de diastole.

La pression artérielle est mesurée en mm Hg. La valeur de pression systolique est toujours indiquée en premier, suivie de la valeur de pression diastolique. Exemple : 120/80 mm Hg signifie que la pression artérielle systolique est de 120 mm Hg et que la pression artérielle diastolique est de 80 mm Hg. La valeur d’1 mm Hg correspond à la pression exercée par un millimètre (mm) de mercure (Hg). Conversion : 1 mm Hg = 0,00133 bar.