Symptômes de l’hypotension

En cas d’hypotension chronique, les symptômes suivants peuvent apparaître: 

  •  Fatigue et/ou besoin accru de sommeil
  •  Baisse de forme
  •  Difficultés de concentration
  •  Langueur ou réponse émotionnelle dépressive
  •  Agitation et troubles du sommeil
  •  Manque d’entrain et lassitude
  •  Longue « période d’adaptation » le matin
  •  Etat d’épuisement et sensation de faiblesse
  •  Fatigabilité accrue et réduction de la forme physique
  •  Sensibilité accrue au froid (essentiellement, mains froides et/ou pieds froids)
  •  Pâleur

 

Troubles circulatoires
En cas d’hypotension, des troubles circulatoires peuvent survenir lorsque l’approvisionnement du cerveau en sang se détériore ; ce cas de figure peut par exemple se produire par temps lourd et chaud lorsque les vaisseaux sanguins se dilatent et que la forte transpiration conduit à un déficit hydrique. La pression artérielle diminue et des symptômes comme la fatigue et la lassitude font leur apparition. Ces symptômes peuvent également survenir après un repas, parce que le sang se concentre au niveau des organes digestifs et fait défaut dans le cerveau.

Vertiges
En cas d’hypotension orthostatique, des vertiges peuvent survenir lorsque les personnes sensibles changent de position trop rapidement (de la position allongée à la position assise ou de la position assise à la position debout). Ces problèmes peuvent également se manifester lorsque les personnes se penchent. Le sang se précipite dans les jambes et le ventre et les vaisseaux sont incapables de se contracter assez vite. La pression artérielle diminue soudainement et les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • Vertiges
  • Etourdissements
  • Troubles visuels (clignements des yeux)
  • Maux de tête
  • Propension aux évanouissements et/ou aux courtes pertes de conscience (collapsus orthostatique)

 

L’organisme prend des mesures pour contrer la baisse de pression artérielle : le cœur commence à battre plus vite (tachycardie), les vaisseaux sanguins se contractent (pâleur, mains froides) et la transpiration et les nausées apparaissent. Les étourdissements régressent généralement après une phase de récupération de quelques minutes.

Evanouissement
Les évanouissements (syncopes) se produisent lorsque le cerveau n’est plus suffisamment approvisionné en sang et en oxygène durant une courte durée en raison d’une chute soudaine de la pression artérielle. Les premiers signes sont les vertiges, une sensation de vide dans la tête, une vision floue ou des clignements des yeux. Les personnes affectées perdent conscience après un court moment et ne contrôlent plus leurs muscles. Elles tombent et se retrouvent à terre en quelques secondes.
Chez les personnes n’ayant pas d’autres problèmes de santé, la cause la plus fréquente de syncope est une dilatation anormale des vaisseaux sanguins (syncope vasovagale). Suite à une situation de stress mental (telle que l’anxiété, la douleur ou le stress, par exemple), une réaction en chaîne se déclenche, suite à laquelle la pression artérielle chute. Ce type de syncope est précédé de quelques secondes par des signes d’alerte, comme des vertiges prononcés, une vision floue, vision en tunnel, des nausées, des palpitations ou une transpiration abondante.
Les syncopes orthostatiques sont causées par un dérèglement dans le cerveau, qui entraîne également une chute rapide de la pression artérielle.
La plupart des évanouissements sont sans gravité et cessent spontanément après quelques secondes. Toutefois, les chutes peuvent être à l’origine de blessures. Par ailleurs, le risque de blessure est élevé lorsque le patient s’évanouie durant des activités sportives ou lorsqu’il est entrain de conduire. Les personnes hypotendues qui s’évanouissent souvent devraient pratiquer les sports les moins dangereux ou prendre de précautions spécifiques (lors de la pratique de l’alpinisme, par ex.). Si nécessaire, demandez à votre médecin si les évanouissements fréquents vous font courir un risque important dans votre vie professionnelle ou lors de la conduite automobile.
Dans de rares cas, les évanouissements sont causés par une maladie grave. Lorsqu’une syncope survient pour la première fois, il est essentiel que vous consultiez votre médecin pour un bilan diagnostique approfondi.

Les causes plus rares de syncope sont:

  • Maladies cardiaques (telles que troubles du rythme cardiaque, infarctus du myocarde ou affections myocardiques, par ex.)
  • Perte importante de sang, anémie
  • Déficit hydrique sévère
  • Maladies nerveuses ou cérébrales (telles que lésions nerveuses provoquées par le diabète, par ex.)
  • Troisième trimestre de grossesse (pression exercée par le fœtus sur la veine cave inférieure)

 

Maladies cardiaques (telles que troubles du rythme cardiaque, infarctus du myocarde ou affections myocardiques, par ex.)

Qu’est-ce que l’hypotension?